De la sécurité sociale étudiante au régime général…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De la sécurité sociale étudiante au régime général…

Message  Träumerin le Dim 30 Mai - 5:27

Voilà, ça fait cinq ans que je suis à la LMDE, dont presque quatre pour lesquels, à mon sens, je relève du régime général, même si je ne pouvais le justifier auprès de l'université, faute de contrat fixe du genre CDD ou CDI.
Seulement, voilà, je viens d'apprendre que je n'ai pas d'obligation à m'inscrire à la LMDE, que j'ai le droit au régime général, je peux le justifier mais je voudrais savoir… comment ça se passe. Faut-il que je devance les choses (puisque ça fait trois mois que j'ai mon contrat et que je préfèrerai le faire maintenant, en période d'été), faut-il que j'aille voir la CPAM, la LMDE, les deux, ou est-ce que ça se fait automatiquement à partir de l'université ? (ce qui serait trop beau pour être vrai.)
Je vais devoir rendre ma carte Vitale, et j'ai peur de devoir attendre des mois avant d'en avoir une nouvelle. Et pour la mutuelle ? Toujours possible de souscrire à une mutuelle de la LMDE ou faut-il que j'aille voir ailleurs ? Et comment ça se passera-t-il pour la mutuelle (attendu que là, tout est fait en même temps) ?
Et puis, ah si : comment me faire rembourser les frais de sécurité sociale étudiante qui font doublon avec ce que j'ai cotisé durant ces quelques quatre dernières années ? On m'a dit d'écrire à l'URSSAF, mais ensuite ?
Désolée, ça fait beaucoup de questions…
Si quelqu'un sait, même un tout petit peu…

Bonne journée !

_________________
« On ne savait pas que c'était impossible, alors on l'a fait. »

Psychologue à cactus.
avatar
Träumerin

Messages : 3583
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 30
Localisation : Psychologue, psychanalyste & 4e année de médecine

http://www.psy-charonne.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité sociale étudiante au régime général…

Message  Olivcris le Lun 31 Mai - 12:06

alors ce que je peux te conseiller, reste autant que tu peux aux mutuelles etudiantes! moi je n ai pas eu le choix quand j ai depasse l age, mais j en ai tjr la nostalgie des conseillers etudiants... ca n a rien a voir avec la bureaucratie aigre et impersonnelle de la cpam... qui t envoie une feuille de changement de beneficiaire quand tu as le tiers payant et tu joins le rib de ton medecin, qui te demande des justificatifs de sejour pdt les derniers 3 mois au n-ieme renouvellement annuel de dossier, qui n est pas encore au courant que ton pays ca fait 4 ans qu il fait partie de l europe etc etc etc... et passer des heures a faire la queue pour te justifier et qu on te dise oui vs avez raison, on va vs repondre dans 2 mois... bref et j en passe et des meilleures...
sinon, si tu tiens absolument a passer au regime general et de te taper tout ca... ben faut que tu contactes la cpam de ton domicile, on te donnera un dossier a completer avec justificatifs en pj, apres qq mois tu recois la reponse de prise en charge ou pas et avec ca tu vas a ta mutuelle etudiante pour resilier tes droits. entre temps, puisque tu n auras pas de carte vitale, tu auras juste une attestation de secu a la place. pour te faire rembourser, on va donc t expliquer apres l acceptation de ton dossier par la cpam.
normalement je pense qu il n y a pas de pb pour souscrire une mutuelle aupres de ta mutuelle etudiante, moi j ai le pack smerep que je renouvelle chaque annee sous condition d etre etudiante...
avatar
Olivcris

Messages : 1507
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 37
Localisation : diplomee p7 > psy foyer pjj

http://www.facebook.com/olivcris?ref=profile

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité sociale étudiante au régime général…

Message  Träumerin le Mar 1 Juin - 10:44

Je n'ai jamais eu de bons souvenirs des conseillers de la sécurité sociale étudiante, mais je sais assez pour avoir travaillé à la CPAM que c'est aussi difficile là-bas…
Je ne tiens pas particulièrement à passer au régime général, mais ça fait presque quatre ans que je paye deux fois les droits de sécurité sociale et qu'au bout d'un moment, cela lasse. J'ai signé un CDI il y a trois mois maintenant, et bon, je n'ai pas l'intention de quitter mon travail avant le diplôme.
Par contre, je n'avais pas pensé à ces histoires de tiers-payant… Pour me faire rembourser, je connais déjà le principe.
Combien de temps t'avait-il fallu pour obtenir ta carte Vitale ? Et la résiliation des droits auprès de la mutuelle étudiante ne se fait-elle pas automatiquement si l'on ne les renouvelle pas lors de l'inscription universitaire ?
(Je sais, ça fait beaucoup de questions, mais je suis en train de réfléchir au pour et au contre, et au pire, je resterai à la LMDE et j'aurai un an de plus à me faire rembourser par l'URSSAF (qui serait très contente).
Merci pour ta réponse.

_________________
« On ne savait pas que c'était impossible, alors on l'a fait. »

Psychologue à cactus.
avatar
Träumerin

Messages : 3583
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 30
Localisation : Psychologue, psychanalyste & 4e année de médecine

http://www.psy-charonne.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité sociale étudiante au régime général…

Message  Olivcris le Mar 1 Juin - 21:22

alors pour la carte vitale, je ne m en souviens plus, mais il me semble bien que c etait de l ordre de qq mois...
pour les droits secu etudiante, elle est obligatoire, sauf si tu peux justifier que tu es prise en charge par le regime general lors de l inscription. pour la mutuelle, tu t inscris toi meme comme d habitude independemment de l inscription. c quoi ta question en fait?
avatar
Olivcris

Messages : 1507
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 37
Localisation : diplomee p7 > psy foyer pjj

http://www.facebook.com/olivcris?ref=profile

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité sociale étudiante au régime général…

Message  Psycoco le Dim 1 Juin - 15:27

Je remonte ce vieux topic...parce que l'heure est à la panique et à la recherche de solutions. Je valide mon master 2 pro dans un mois (youpi), donc je me retrouve psychologue en recherche d'emploi. Je perds donc la sécu sociale étudiante à partir d'octobre. J'ai donc plusieurs questions:
- puis-je me remettre sur la sécurité sociale de ma mère ou ce genre de dispositif n'existe pas?
- dans le cas de figure où je serai prise en DU, puis-je rester à la SMEREP un an supplémentaire, en considérant que je relève encore de l'université?
- j'effectue une vacation de moins de 3 mois cet été, cela change-t-il la donne?

_________________
Mangez sur l'herbe et dépêchez-vous
Un jour l'herbe mangera sur vous

Jacques Prévert
avatar
Psycoco

Messages : 3553
Date d'inscription : 15/04/2010
Localisation : Psychologue clinicienne (promo 2014) en chirurgie bariatrique

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité sociale étudiante au régime général…

Message  Träumerin le Dim 1 Juin - 15:40

Hum, je ne sais plus quelles sont les conditions qui font que l'on est ayant-droit, mais je pense que ça ne marche que pour les conjoints et pour les enfants en-deçà d'un certain âge (18 ans). Donc, non. Pas possible. (Et puis, ça serait trop facile, pour le coup… C'est le fait de devoir quitter le régime social de nos parents qui nous obligent à souscrire à la sécurité sociale étudiante.)
Si tu effectues une vacation de 3 mois cet été, tu dois normalement, pourvu que tu travailles au moins 10 h / semaine en tant que salariée, pouvoir disposer du régime général, à justifier auprès de ta CPAM. Va les voir. Je ne me souviens plus du tout des documents qu'il faut joindre, mais les trois derniers bulletins de salaire, en tout cas.
Si tu es encore étudiante l'an prochain, je ne sais pas… Les facs sont bêtes et demandent souvent de justifier d'un travail à l'année alors que tu n'as pas besoin de travailler à l'anne pour avoir le droit au régime général.
Enfin, si tu ne devais pas faire de DU et que tu ne travaillais pas, tu dois pouvoir faire ouvrir un dossier de CMU.

Je te la fais simple, hein… J'aurais pu te parler des cas où tu es indépendant… Evil dead 2

_________________
« On ne savait pas que c'était impossible, alors on l'a fait. »

Psychologue à cactus.
avatar
Träumerin

Messages : 3583
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 30
Localisation : Psychologue, psychanalyste & 4e année de médecine

http://www.psy-charonne.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité sociale étudiante au régime général…

Message  Psycoco le Dim 1 Juin - 15:49

Oui j'ai pensé à la CMU mais bon, si c'est ça, ça va être la grosse mouise: j'ai des suivis indispensables en allergologie, gynécologie (et la mienne vient d'augmenter à 80 euros affraid ), podologie (vivent les semelles orthopédiques que je porte depuis mes 4 ans avec des consultations qui reviennent à 210 euros), ophtalmologie...sans compter les autres ponctuels (dermatologie, endocrinologie) et la mise en danger de ma psychanalyse puisque je payais la moitié du tarif en babysittings mais il me prenait la carte vitale tout de même...
Je vais travailler en juillet, septembre et octobre et pour juillet ce sera pas le mois complet, pour octobre peut-être pas non plus...donc moins de trois mois en tout, de façon discontinue en plus puisque l'administration ferme en août...
Je demandais pour la sécu sociale car ma mère connaît qqun qui assure qu'elle a pu faire mettre son fils sur la sienne à la sortie de ses études avant qu'il ne travaille! Ce qui me semblait curieux...

_________________
Mangez sur l'herbe et dépêchez-vous
Un jour l'herbe mangera sur vous

Jacques Prévert
avatar
Psycoco

Messages : 3553
Date d'inscription : 15/04/2010
Localisation : Psychologue clinicienne (promo 2014) en chirurgie bariatrique

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité sociale étudiante au régime général…

Message  Psycoco le Dim 1 Juin - 15:57

Plus je cherche, plus ça me semble flou et 36 questions se bousculent au portillon:
http://www.ameli.fr/assures/droits-et-demarches/par-situation-professionnelle/vous-etes-sans-emploi/vous-etes-a-la-charge-d-8217-un-assure/etre-ayant-droit.php

je rentrerai a priori dans la case descendants ou cohabitants à charge, non? Je vis chez ma mère et je suis pour l'instant à sa charge et pour au moins un an encore rattachée à son foyer fiscal...

_________________
Mangez sur l'herbe et dépêchez-vous
Un jour l'herbe mangera sur vous

Jacques Prévert
avatar
Psycoco

Messages : 3553
Date d'inscription : 15/04/2010
Localisation : Psychologue clinicienne (promo 2014) en chirurgie bariatrique

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité sociale étudiante au régime général…

Message  Träumerin le Dim 1 Juin - 16:34

Non. Tu ne remplis pas les conditions. Tu n'es pas totalement à la charge de ta mère (tu travailles) mais tu n'élèves pas d'enfants de moins de 14 ans (c'est le travail de ta mère, pas le tien : je pense que ça doit concerner les frères et sœurs, à mon sens). Je pense que tu risques de te faire débouter pour ça…
Je ne vois pas en quoi la CMU est censée t'empêcher d'effectuer tes suivis… Je connais mal le principe, mais, même si les médecins sont frileux, (a)normalement. Tu peux aussi avoir le droit à la CMU-C ou à l'ACS au besoin pour ce qui est de la mutuelle (mais bon, les dépassements d'honoraires… impossible de te dire comment c'est pris en charge.) Je crois que certains organismes paramédicaux ont des conventions pour les gens qui ont la CMU, ce qui permet de payer moins cher les équipements tels que lunettes, semelles, etc. Là, il faut se renseigner, mais il me semble qu'il y a quelques avantages aussi…

Pour avoir le droit au régime général, il faut que tu fasses 40 h / mois pendant trois mois ou 60 h en un seul mois. C'est tout. Mon ex avait eu le droit au régime général comme ça, pour un an.

Si tu fais un DU, normalement, tu restes à la SMEREP : je crois que ça te confère encore le statut d'étudiant (mais je ne suis pas trop au courant…).

_________________
« On ne savait pas que c'était impossible, alors on l'a fait. »

Psychologue à cactus.
avatar
Träumerin

Messages : 3583
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 30
Localisation : Psychologue, psychanalyste & 4e année de médecine

http://www.psy-charonne.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité sociale étudiante au régime général…

Message  Psycoco le Dim 1 Juin - 16:59

Mais je vais travailler seulement 1 mois (ou 15 jours, c'est même pas sur) à partir du moment où je perdrai le statut d'étudiant au 30 septembre (parce que les vacations PENDANT qu'on est encore étudiant, le CROUS les comptabilise même pas en-deçà d'un certain montant, en tout cas les vacations estivales ne m'ont jamais porté préjudice pour la bourse par exemple). Et j'ai toujours, sur la déclaration d'impôts de ma mère, était considérée comme étant à sa charge étant donnée que j'avais juste fait des vacations estivales durant mes études et que ça ne changeait en rien le fait d'être à sa charge...donc bref, au regard de sa feuille d'impôts, j'ai toujours été totalement à sa charge...du coup je comprends plus rien. C'est aussi le chevauchement des périodes qui m'embrouille.
Donc je peux pas être considérée comme cohabitante... No
Sérieusement j'ai envie de pleurer (déjà que j'aurais même pas droit au RSA, ni aux allocations de chômage vu qu'il faudrait avoir bossé au moins 3 mois consécutifs mais ceci est une autre histoire - ça fait réfléchir sur les "oubliés" de la société: les posts-étudiants qui n'ont pas encore de 1er job, et dieu sait que cette période dure chez les étudiants en psycho, nous obligeant à prendre des jobs alimentaires qui peuvent parfois torpiller le parcours au moyen/long terme). Le remboursement de la CMU est minable paraît-il. J'ai eu pas plus tard qu'hier un écho d'un gynécologue qui disait prendre la CMU mais vu les dépassements d'honoraires, la personne avait dû changer de gynéco.

Pour le DU je vais joindre le secrétariat mais il me semble que l'on n'a plus le statut d'étudiant (pas de carte d'étudiant délivrée paraît-il...).


Bref, ça va être la mouise sur tous les tableaux (ma seule chance: ne pas avoir de loyer à payer, mais les conditions psychologiques de la chose ne sont pas non plus évidentes), et j'aurais peut-être même plus de quoi payer mon psy pour m'en plaindre... Rolling Eyes
En gros faudra que je me trouve un job alimentaire à mi-temps...pour quand même avoir le temps de faire une recherche d'emploi de psychologue...

_________________
Mangez sur l'herbe et dépêchez-vous
Un jour l'herbe mangera sur vous

Jacques Prévert
avatar
Psycoco

Messages : 3553
Date d'inscription : 15/04/2010
Localisation : Psychologue clinicienne (promo 2014) en chirurgie bariatrique

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité sociale étudiante au régime général…

Message  Ciou le Dim 1 Juin - 17:56

J'ai la carte d'étudiant avec le DU moi.

J'ai la CMU complémentaire depuis plusieurs années et il n'y a que chez l'ophtalmo que je dois payer un supplément. Gynéco, dentiste, dermato, pas de soucis. Après c'est peut-être parce que je suis dans le 9-3, je sais pas.
avatar
Ciou

Messages : 1978
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 31
Localisation : Psychologue promo'09 - En formation EMDR

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité sociale étudiante au régime général…

Message  Träumerin le Dim 1 Juin - 19:47

La feuille d'impôts, ça n'a rien à voir. Ça dépend de l'âge. J'ai été déclarée sur le foyer fiscal de mon père jusqu'à l'année de mes 25 ans… Et, pour le moment, on déclare une pension alimentaire aux impôts me concernant.
Pour le CROUS, on s'en tape quant au régime général : eux, ils ne se préoccupent pas de ça. Si tu travailles ce qu'il faut pour parvenir au régime général, eh bien, tu y as le droit. Ça n'a rien à avoir avec le statut d'étudiant. Calcule bien tes heures, et vois.

Je te comprends, Psycoco : je n'ai le droit à aucune aide depuis des années… Je travaille, je ne glande pas particulièrement, mais rien quand même… Chômage, je peux oublier mes droits (j'en ai, mais je suis étudiante, et je gagnerais tellement peu… qu'il vaut mieux laisser tomber. En plus, à Pôle Emploi, ils n'aiment très souvent pas les étudiants.) RSA… à peu près idem. Et maintenant, je dois gagner trop. Et avec le double statut bancal étudiante / indépendante… je ne fais plaisir à personne et ça complique bien les choses… Bref, bref, bref… (Le must : si j'arrête mon activité d'indépendante, je peux dire adieu au chômage. Je suis sans rien.)
Je suis lasse quand je vois tout ce à quoi ont le droit certains autres, et moi… non. Donc, bref, je comprends.

Ensuite, je vois aussi certains jeunes diplômés qui parviennent aussi à construire des choses, en faisant preuve d'inventivité, en créant de la demande parfois où il n'y en a pas (auprès d'associations, etc.), en se créant un réseau pour s'en servir plus tard… (J'ai été contactée par une entreprise pour des entretiens en anglais, dans le domaine des risques psychosociaux, mais je n'ai pas donné suite : déjà trop de travail.)
Malheureusement il n'y a pas toujours avec un salaire à la clef, mais au moins, ça permet un peu d'avancer. C'est un long travail d'avancer. Mais s'il y a bien une chose que j'ai appris, au fond, c'est qu'il faut faire preuve de créativité.

Bon, allez, je vais retourner à mes cours…  No 

_________________
« On ne savait pas que c'était impossible, alors on l'a fait. »

Psychologue à cactus.
avatar
Träumerin

Messages : 3583
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 30
Localisation : Psychologue, psychanalyste & 4e année de médecine

http://www.psy-charonne.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sécurité sociale étudiante au régime général…

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum