DU de Paris 8 - réponse à ma propre question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DU de Paris 8 - réponse à ma propre question

Message  Chatonne le Lun 23 Jan - 13:27

j'ai étudié avec beaucoup d'attention le document sur la formation en criminologie que propose l'université Paris 8. Je vais faire part de mon sentiment en regroupant cette formation dans un ensemble, pour le mettre en relief et en perspective, par rapport à ce que j ai pu dire précédemment et/ou ce que j'ai pu saisir de ce que je désirais faire.

Il est intéressant tout d'abord de constater qu'il y a en France véritablement deux types de formations en criminologie, je dirais deux courants. Ce que je dis, j'imagine que c est su déjà , mais parfois il est bon de l'entendre de la bouche de quelqu'un d'autre qui peut venir corroborer ce que l'on a pu soit même constater également. Il y a donc une voie qui favorise principalement la dimension juridique et pénale. C'est cette voie qu'emprunte très clairement le DU de Paris 8 ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) lorsque l'on regarde leur programme. En effet, le Du est constitué de Droit pénal, d'histoire du Droit Pénal, de procédure pénal, de droit pénal comparé ou encore de droit pénal international. C'est très proche d'une spécialisation qu'il pourrait y avoir dans une école de Droit. Je remarque d'ailleurs que cette formation est très similaire, on a de nombreuses similitudes avec celle que propose Paris Assas, dans le cadre de ses certificat en criminologie (https://www.u-paris2.fr/fr/recherche/centres-de-recherche/institut-de-criminologie-et-de-droit-penal-de-paris-icp). Donc c'est un courant dans la formation en criminologie, qui est tout à fait non seulement établit mais reconnu par les institutions et le milieu professionnel. Par contre, c'est un courant, qui ne pose nullement la criminologie dans un sens de la psychopathologie, de la sociologie de crime, de son histoire ou encore de la victimologie par exemple.
Alors, qu'il est intéressant de noter, qu'il y a en France, un autre courant, parallèle, pour la formation au même métier qui semble trouver une forme d'équilibre, entre la dimension juridique et pénal de la discipline, mais également l'autre aspect, plus psychologique, clinique, ou disons criminogène. Par exemple, il se trouve, j'imagine que c est connu, qu'il y a une formation continue mais à Paris 5 (http://www.scfc.parisdescartes.fr/index.php/descartes/formations/biomedicale/du-criminologie-appliquee-a-l-expertise-mentale/(language)/fre-FR - voici leur programme : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) , qui propose tant des cours juridiques que des cours plus enclin sur le versant criminogène : " psychopathologie et milieux carcéral" ou encore "rappels de clinique psychiatrique" ou " trouble de la personnalité et responsabilité pénale", pour ne citer qu'eux. Alors, cette formation à un cout, qui est connu j'imagine : 600 euros, pour 85h de cours et 50h de stages.
Il y a d'autres formation continue en criminologie en France, notamment une en Aix- en-Provence par exemple, qui également traite les deux aspects de la discpline le pan juridique et pénal et son versant criminogène (http://www.icm-aix.com/formations/). Je ne cite qu'elle, mais il y en d'autres, que d autres connaissent mieux que moi.

Je dis cela, car, je remarque également autre chose, qui je pense pourrais intéresser, si ce n'est pas déjà le cas, ce sont les programmes en criminologie des universités de provinces et étrangères. Cela permet de mesurer plusieurs choses, d'une part, on se rend compte que les programmes/formations que propose les université de Nantes (http://www.univ-nantes.fr/1189669648164/0/fiche___formation/&RH=1183788243864&ONGLET=3 ) ou encore de la Rochelle ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) sont très similaire à ceux que propose les Universités canadienne de Laval ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) ou de Montréal ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) , ce qui est très bon signe pour elles. D'autre part, cela permet, de mesurer l'ensemble de l'interdisciplinarité qu'il est enseigné pour maitriser cet objet que l'on nomme la criminologie. Il y a un versant très important au plan pénal et juridique comme c est su.
Qui représente quasiment 60% de la formation et le reste étant une formation très approfondie sur la psychopathologie criminogène dans son ensemble - historique, sociologique, psychiatrique, clinique etc...


Voila, je pense qu'il est important de remettre l'ensemble des informations à plat concernant les différentes formations, courants, qu'il peut y avoir tant sur un pan national, qu'international, pour finalement avoir une vue d'ensemble, une synthèse de ce qui peut m'interroger actuellement.


Maintenant, pour répondre à ma première question, je crois que le DU que je voulais faire a la base ne me correspond pas, il ne favorise que l'aspect juridique et pénal de la discipline et aucunement sa part disons psychiatrique. moi qui a eu une longue formation en psychologie – j ai un master ! - il n'y aura rien de tel dans ce DU. uniquement du droit. Je crois qu'il serait préférable que j ailles vers une formation continue qui propose tant l'aspect pénal que psychiatrique, sinon cela risque d'être pour moi très très rébarbatif . Je rajouterais que les formations internationales - celle au Canada ou au Etats Unis que je suis allé voir - propose toute une conjugaison des deux courants, pas uniquement l'une des deux. Voila mon sentiment vis à vis de ce DU, par rapport à moi-même .

N'hésite surtout pas à me faire part de ton retour, et de tes impressions, qui sont très importantes à ce que j'ai pu écrire. De toute façon j ai le temps d'y réfléchir.
Chatonne
avatar
Chatonne

Messages : 1065
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 29
Localisation : Catane

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum